Quelles sont les caractéristiques de la pose de parquet collé ?

A travers notre article sur la pose collée, abordons ici toutes les caractéristiques de la pose en parquet collé.
Une pose assez spéciale qui ne concerne que deux types de parquets, qui sont : les parquets flottants en contrecollés et certains parquets massifs. Contrairement à la pose clouée, ce type de pose collée est totalement conseillé pour les planchers chauffants. Vous pourrez également effectuer la pose parfaite sur différents choix de supports, qui peuvent être : la chape flottante, la chape rapportée, sur du béton surfacé et enfin sur des panneaux de contre-plaqués. Une multitude de possibilités s’offrent donc a vous, en plus des avantages que vous aurez à utiliser ce type de pose.

Comment effectuer cette pose, qui est l’une des poses les plus simples du marché ? Il existe en fait 3 méthodes possibles que vous pourrez adapter à votre convenance. Afin de faciliter l’accrochage et donner plus de souplesse au bois, il faudra étaler la colle sur un support au préalable sec, propre et bien absorbant.

Chaque méthode est différente et peut avoir son avantage précis. Vous pourrez choisir entre : le pose collée en plein, qui consiste à appliquer de la colle sur toute la surface à l’aide d’une spatule normale. Vous pourrez ensuite utiliser le collage au cordon qui va permettre de déposer la colle en cordons de manière perpendiculaire à vos lames, et enfin la pose par isolant qui est une technique permettant de mettre la colle dans les trous de votre sous-couche qui sera elle aussi isolante et qui sera posée perpendiculairement à l’ensemble de vos lames.

Passons maintenant aux étapes de la pose, qu’il est important de suivre pas à pas. Il faudra donc commencer par poser un isolant que l’on appelle alvéolé afin de coller votre parquet en mode cordons. Dans le cas d’une pose en plein, vous pourrez coller un isolant sur le sol sur lequel vous collerez le parquet. N’oubliez pas de mettre de la colle au sein des alvéoles de votre isolant, tout cela à l’aide d’un pistolet à colle qui sera plus pratique pour une pose en cordons. Etalez ensuite la colle sur le sol pour une pose en forme de plein.

Sans oublier de positionner votre lame sur la colle et d’appuyer fortement afin de la fixer de la meilleure des façons. Laissez ensuite un espace entre le parquet et le mur que l’on appelle joint de dilatation. Cela permettra à votre bois de mieux travailler dans le temps. Frappez ensuite les lames a l’aide d’une cale et d’un marteau afin de pouvoir les enclencher de manière correcte avant de passer à la lame suivante. Une fois le parquet posé, attendez environ une semaine pour passer aux finitions si nécessaire, sans oublier un petit ponçage en dernière étape.

Quelle colle utiliser pour votre parquet ? Vous aurez le choix entre 3 colles, qui sont : la colle vinylique phase aqueuse, qui est réservée au parquet brut de moins de 10mm, ou encore la colle à solvant, adaptée pour les parquets bruts épais de plus de 10mm et enfin la colle polyuréthane qui peut s’adapter à tous les parquets. Il est important de savoir que ce type de pose est obligatoire avec le sol chauffant.

Adaptez votre pose en fonction de votre sol, en effet le sol chauffant possède une sous-couche isolante qui va, de par sa composition, améliorer votre confort de marche.

Dans le même sujet :

Les méthodes de pose du parquet collé
Les techniques du parquet collé
Les types de colle adaptés aux parquet
Les supports fait pour la pose de parquet collé

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter