Pose de parquet cloué : caractéristiques et méthodes

Dans le cadre de notre dossier sur la pose d'un parquet, nous allons nous intéresser à la pose clouée. Cette technique traditionnelle, est plus technique que la pose collée ou flottante.

Les caractéristiques

La pose clouée s’effectue sur des supports en bois appelés lambourdes. Ces dernières sont placées perpendiculairement au sens des lames et espacées de 40 cm. La dernière lambourde est posée à 2 cm du mur. Les lambourdes reposent sur au moins 3 solives.

Elles peuvent également être fixées avec des solins de plâtre ou de ciment pour optimiser le confort acoustique. On parle de lambourdes flottantes dans ce dernier cas. Cette technique est mise en œuvre dans le cas d’un support en béton. Pour approfondir la question, consultez notre article sur les caractéristiques de la pose de parquet clouée.

Notez que les lames peuvent également être clouées sur un support continu tel qu’un contreplaqué ou des panneaux d’aggloméré. Cette technique est particulièrement adaptée à différents types de parquets, notamment ceux en bois massif. Elle est aussi adoptée pour la pose de certains parquets flottants. Et pour en savoir plus sur les supports compatibles avec ce type de pose, rendez-vous sur notre article dédié.

Les méthodes de pose

Différentes méthodes de pose peuvent être adoptées. La pose à l’anglaise est la plus courante avec des travées parallèles. Cette méthode se décline en deux variantes : à coupe perdue ou à coupe de pierres. La première utilise des frises de différentes longueurs. Les joints sont décalés et irréguliers. Pour la coupe de pierres, les frises sont de même longueur et décalées à chaque rangée. Les joints sont alignés. Le point de Hongrie est une autre méthode consistant à placer les frises en chevrons. Les extrémités sont coupées suivant un angle de 45° de sorte que les travées placées bout à bout forment un angle droit. La pose à bâtons rompus permet aussi d’assembler les frises en chevrons, mais les bouts ne sont pas coupés en biais. La méthode dite du pont de bateau est aussi possible avec de grandes lames.

Les étapes à suivre pour la pose


Pour la pose à l’anglaise, posez les lames perpendiculairement aux solives ou aux lambourdes en commençant du côté de l’entrée. Installez des cales d’une épaisseur de 5 à 10 mm entre les lames et le mur. Veillez à ce que le côté rainuré des lames soit tourné vers le mur. Emboîtez les lames en vous servant d’un maillet et d’une cale. Ne frappez pas directement les lames pour éviter de les abîmer. Poussez la lame à fixer avec votre pied et clouez-la sur les lambourdes. Il est important de clouer les lames en biais. Procédez de la même façon jusqu’à la dernière lame. Posez ensuite les quarts de rond pour masquer les joints de dilatation. Attendez 8 à 15 jours avant de procéder à la finition. Pour un parquet brut, vous pouvez opter pour la finition huilée, cirée ou vernie.

Vous pouvez également consulter

Poser un parquet flottant
Poser un parquet collé
Préparer son support avant la pose d'un parquet

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter