La norme sur l'efficacité acoustique du parquet

Dans le cadre de notre dossier sur les normes et législations sur l'installation de parquet, découvrez la NRA. La Nouvelle Règlementation Acoustique ou NRA fixe les règles à suivre en matière de bruits dans les bâtiments à usage d’habitation. Concernant les parquets, règlementation s’intéresse aux bruits d’impact.

Le cadre légal

Les premières règles en matière de confort acoustique sont apparues en 1969. En 1994, la Nouvelle Règlementation Acoustique fixe le niveau de bruit maximal généré par des impacts à 65 dB. Au début de l’année 2000, la France suit les normes européennes et le niveau de bruit maximal est ramené à 58 dB. Cette règle est maintenue jusqu’à aujourd’hui. Depuis 2013, le maître d’ouvrage d’un bâtiment à usage d’habitation est contraint de fournir à l’autorité ayant délivré le permis de construire une attestation de conformité à la règlementation acoustique.

Ce document est établi par un professionnel disposant des compétences nécessaires en acoustique du bâtiment. Il peut s’agir de l’architecte en charge du projet, du constructeur sous contrat avec le maître d’ouvrage ou d’un contrôleur technique satisfaisant l’art. L 111 23 du Code de la construction et de l’habitation. La prise en compte de la norme acoustique est évaluée pendant la phase d’étude et durant la réalisation des travaux.

Les bâtiments neufs comportant plus de 10 logements sont soumis à des mesures acoustiques effectuées après la réalisation des travaux.

L’isolation des parquets

La transmission latérale des bruits est mesurée par l’indice L'nT,w. Plus la valeur de cet indice est petite, meilleure est l’efficacité du bâtiment contre les bruits. Cet indice doit être inférieur à 58 dB aux termes de la NRA. Pour les parquets, c’est l’indice ∆Lw qui est utilisé pour mesurer leur efficacité et celle de leur sous-couche contre les bruits d’impact.

Cet indicateur correspond à la différence entre le bruit perçu dans la pièce où la machine à chocs est placée et celui perçu dans le local du dessous. Pour être conforme aux exigences de la NRA, ∆Lw doit être supérieur ou égal à 17 dB. Plus cet indice est élevé, plus le parquet et sa sous-couche sont performants.

Un parquet.

La norme RNA vous renseignera sur l’efficacité acoustique de votre parquet.

L’efficacité des parquets en termes d’isolation acoustique dépend de la technique de pose adoptée et des isolants installés. Pour optimiser leur efficacité acoustique, les parquets cloués doivent être fixés sur des lambourdes ou des faux-planchers flottants reposant sur une semelle isolante. Ce type de parquet présente un ∆Lw compris entre 19 et 25 dB en fonction des isolants choisis.

Concernant les parquets collés, les isolants de type liège ne permettent pas d’atteindre les exigences de la NRA. En revanche, ce type de revêtement peut être installé sans isolant sur une dalle en béton recouverte d’une chape isophonique. Les parquets flottants sont posés sans sous-couche, mais ils ont un ∆Lw proche de 17 dB. Il est toutefois possible d’installer une sous-couche isolante pour obtenir un ∆Lw situé entre 18 et 21 dB.

Articles à lire aussi

La norme pour définir le type de parquet
La norme relative à la réaction au feu du parquet
le classement UPEC
La norme EN 685
Vérifier la qualité d'un parquet grâce aux labels

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter