Quelles sont les différentes méthodes de pose de parquet collé ?

Dans notre article sur la pose collée, voici les différentes méthodes de pose de parquet collé.
La pose collée est encore et toujours une nouvelle manière originale de mettre en valeur son parquet. Une pose qui va concernant autant les parquets flottants que les parquets massifs. Cette pose est en effet conseillée pour les planchers chauffant car mieux adaptée au système prévu à cet effet. Vous pourrez effectuer votre pose sur toutes sortes de support et surtout sous la forme que vous désirerez. Tout cela en prenant en compte les normes techniques qu’il vous faut déjà connaitre afin de poser ce parquet. Il est évidemment conseillé de faire appel à un professionnel si vous ne possédez pas les bases techniques.

La pose de votre parquet collé devra se faire sur des surfaces et des supports bien précis afin de tirer le meilleur de votre parquet. Vous pourrez en profiter sur une chape flottante, une chape rapportée, sur un béton que l’on appelle surfacé et enfin sur des panneaux de contre-plaqué ou à particules. De nombreuses possibilités s’offrent alors à vous.

Trois méthodes de pose

Il existe pour ce parquet trois méthodes différentes afin de coller au mieux votre parquet. Dans le but de pouvoir faciliter l’accrochage et donner de plus en plus de souplesse a votre bois, il faudra poser votre colle sur un support au préalable sec, propre et absorbant. En fonction de ce que vous recherchez, vous pourrez opter pour une pose collée en plein, qui, elle, est appliquée sur toute la surface tout simplement à l’aide de votre spatule. Autre méthode, le collage au cordon qui consiste à déposer la colle en cordons disposés perpendiculairement aux lames. Vous pourrez également poser un isolant et mettre de la colle dans les trous de votre sous-couche qui sera elle aussi isolante.

Parqueteur en activité.

Professionnel posant du parquet au sol.

Il vous faudra aussi préparer des colles spécifiques pour pouvoir coller votre parquet. Dans le cas d’un parquet brut il sera préférable d’utiliser une colle vinylique en phase aqueuse sur moins de 10mm. Pour les parquets bruts épais, il est souhaitable d’utiliser une colle à solvant, qui sera très efficace et que vous étalerez sur plus de 10mm. Et enfin une solution miracle adaptée à tous les parquets, qui est la colle polyuréthane très demandée aussi.

Sol chauffant

Ce type de pose semble aujourd’hui le seul moyen de convenir à un sol chauffant. En effet la pose d’une sous couche isolante améliorera aussi le confort de la marche lorsque votre parquet sera en place. Petite précision tout de même, lors de la pose de votre parquet sur sol chauffant il vous sera dans ce cas précis impératif de chauffer la pièce pendant trois semaines avant de pouvoir le poser puis de couper le chauffage 48h auparavant, vous ne pourrez ensuite le remettre en service qu’une semaine après par palier de 5°C afin de laisser la salle se réchauffer petit à petit.

Attention aussi à bien choisir un chauffage dit basse température, qui est le seul à supporter la pose collée car ils ne vont pas dépasser les 28°C. Il faudra aussi sélectionner un bois dense et d’aspect mince qui possède une faible résistance thermique. Vous êtes maintenant prêt à installer votre parquet en pose collée.

Vous pouvez également consulter

Les caractéristiques de la pose de parquet collé
Les revêtements concernés par la technique du parquet collé
Choisir sa colle pour son parquet
Les supports compatibles avec la pose de parquet cloué

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter