Quels sont les différents types de parquet ?

Vous avez décidé d’installer du parquet chez vous ? Choisissez parmi les parquets massifs, flottants ou stratifiés en tenant compte des avantages et des inconvénients de chacun. Découvrez-les dans le cadre de notre guide-conseils pour bien choisir son revêtement.

Le massif

Le parquet massif est le revêtement de sol le plus répandu dans les maisons anciennes. Il a l’avantage de conférer de l’élégance à la pièce. Sa durée de vie peut dépasser 100 ans s’il est correctement entretenu. Choisissez parmi différentes essences de bois. Préférez un revêtement en bois exotique imputrescible tel que le teck si vous prévoyez de l’installer dans une pièce d’eau. Les lames ont une longueur variant de 3 à 6 m pour une largeur de 50 à 70 mm et une épaisseur de 23 mm. Elles peuvent être clouées sur des lambourdes ou collées en fonction de vos préférences. Ce type de sol peut être huilé, ciré ou vitrifié.

Le flottant ou contrecollé

Le parquet flottant ou contrecollé compte de plus en plus d’adeptes. Il est composé de 3 couches. Celle du dessus est généralement en bois noble et constitue la couche d’usure. Celle du milieu sert de support à la couche de parement. Elle est le plus souvent en pin ou en bouleau. La couche de contre balancement a pour rôle d’assurer la stabilité de l’ensemble. Ce type de revêtement a l’avantage d’être stable et de ne pas craquer sous les pas. Les lames de 14 à 23 mm d’épaisseur sont adaptées à la pose clouée, collée ou flottante. Si vous voulez installer un chauffage par le sol, la pose collée est obligatoire. Celles de 8 à 10 mm d’épaisseur requièrent une pose flottante. Elles sont donc clipsées ou collées entre elles. Notez que le sol flottant peut être ciré, verni ou peint en fonction de vos envies.

Parquet flottant.

Il existe différents types de parquets : massif, flottant ou stratifié.

Le stratifié

Le parquet stratifié n’est pas vraiment un revêtement étant donné qu’il n’est constitué d’aucune essence de bois. Il est composé de plusieurs couches, dont un support en aggloméré. Ce support accueille un papier décor imitant le bois. Le tout est recouvert d’une résine protectrice constituant la couche d’usure. Certains revêtements stratifiés imitent parfaitement le bois naturel en reproduisant la texture et les reliefs. Ils sont caractérisés par leur largeur pouvant dépasser 20 cm et leur faible épaisseur. Comparé aux deux autres, ce type de revêtement a l’avantage de coûter moins cher et d’être facile à installer. Les lames sont dotées d’un système autobloquant ou de rainures facilitant leur assemblage. Le sol stratifié est plus fragile que celui en bois massif ou contrecollé. La pose flottante est la seule technique valable pour l’installation du sol stratifié.

Autour de la même thématique

Quels isolants de parquet choisir ?
Quels motifs de parquets choisir ?
Quelle essence de bois pour mon parquet ?
Quelle finition de parquet choisir ?
Choisir son parquet pour un plancher chauffant

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter