Le parquet flottant ou contrecollé

Article comment choisir votre type de parquet, voyons ici le parquet flottant ou contrecollé. Tout ce que vous devez retenir avant de vous engager dans ces travaux.


Quelles sont les caractéristiques d'un parquet flottant ?

Le parquet flottant est un parquet dont l’avenir semble tout tracé. En effet, son succès en fait un des concurrents sérieux au parquet massif tant ces avantages sont nombreux et représente de nos jours plus de 50% des parquets de nos foyers.

Ce type de parquet est composé de 3 couches, afin d’assurer une meilleure stabilité dimensionnelle. La première est la couche de parement qui peut varier entre 2,5 et 6mm et qui va également déterminer la résistance ainsi que l’esthétique de votre parquet. La deuxième couche est la plus épaisse et permet de stabiliser l’ensemble du parquet.

Et pour finir, le contreparement qui lui va contrebalancer l’ensemble et assurer la stabilité des lames. Lire la suite sur les caractéristiques d’un parquet flottant.

Quel type de bois pour un parquet flottant ?

Le parquet flottant est considéré avant tout comme un parquet en bois. Et pas n’importe quel bois puisque dans la plupart des cas vous aurez accès à du bois noble similaire à celui du parquet massif. Vous aurez également des fibres de bois de haute densité contenue dans les panneaux HDF.

Sans oublier la couche d’usure composée de chêne qui pourra être français. Sans oublier le châtaignier, le hêtre, l’érable ou encore le robinier. Infos supplémentaires sur les essences de bois à choisir pour un parquet flottant.

Parquet contrecollé


Quels matériaux pour quelle couche d'un parquet flottant ?

Afin d’assurer une stabilité parfaite, il vous faudra profiter 3 couches de parquet, qui vont être : la couche de parement ou également appelée d’usure, qui elle va être faite en bois noble.

Vient ensuite la couche intermédiaire qui est la plus centrale, et est composé de bois aggloméré ou latté qui va être dans la plupart des cas du résineux ou encore du bouleau.

Et enfin la troisième couche de parement qui va être dans tous les cas un bois en résineux. Lire la suite sur les différentes couches d'un parquet flottant et leur composition.


Quels sont les avantages et les inconvénients du parquet flottant ?

Le parquet possède de nombreux avantages qui font de plus en plus son succès sur le marché. En effet, sa mise en œuvre sera facilitée par la méthode de pose, ainsi que sa rapidité.

Sans parler de son entretien qui sera encore plus simple si vos lames sont déjà traitées et possède dès l’achat, la finition que vous désirez. Il conviendra également à tous les types de pose que vous connaissez et reste plus léger que le parquet massif.



Après avoir fait le tour de ces avantages, il vous faudra également étudier tous ces inconvénients (aucun produit n’est parfait). Notamment sa longévité qui va être moins effective dans le temps et moins efficace au niveau de sa stabilité contrairement au parquet massif.

Il y a aussi l’aspect esthétique qui reste important et qui dans le cas d’un parquet flottant, sera moins authentique puisqu’il n’est pas composé a 100% de bois. Il vous faudra également privilégier une pose collée qui vous donnera plus de confort à la marche. A retenir sur les avantages et inconvénients du parquet flottant.

Dans le même thématique

Tout savoir sur le parquet massif
Focus sur le parquet stratifié

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter