Le parquet stratifié

Comment choisir votre type de parquet, abordons ici le parquet stratifié. Votre sol a besoin d’un nouveau revêtement. Votre famille hésite entre un parquet massif, un parquet flottant ou encore une autre solution qui peut être le carrelage dans certaines conditions. Mais votre choix peut être tout autre puisque vous pourriez également vous diriger vers un parquet stratifié. Un parquet qui n’en est en fait pas vraiment un, puisqu’il s’agit plus d’un sol que d’un parquet à part entière.

Il n’est pas donc par un parquet puisqu’aucun bois noble n’entre dans sa fabrication. À savoir que l’appellation ‘’parquet’’ n’est utilisée seulement lorsque le revêtement et sa couche d’usure sont supérieurs a 2,5mm.


Les caractéristiques du sol stratifié

Le sol stratifié possède bon nombre de qualités techniques qu’il vous faudra mettre en avant. Notamment son épaisseur, comprise entre 7 et 11mm. Il est également un excellent isolant phonique, vous ne serez alors plus dérangé par les bruits venant du bas de votre appartement.


Il est aussi plus résistant aux chocs, grâce tout d’abord a la résine en surface ou encore a l’humidité en y imposant des produits à haute densité sur la couche intermédiaire. Lire la suite sur les caractéristiques du sol stratifié.

Quels matériaux pour un sol stratifié ?

Le sol stratifié est considéré comme un matériau composite et qui se compose de plusieurs couches. Tout d’abord, une couche de résine organique composer a 0% de COV et qui vous apportera une résistance optimale à votre sol. Il est composé par la suite d’une couche décorative appelée le papier décor.

Des couches qui d’ailleurs seront tellement réalistes qu’il vous sera difficile de faire la différence avec un véritable parquet en bois. Vient par la suite le panneau HDF qui sera résistant à l’humidité et apportera une résistance accrue.

Et pour finir une couche composer de résine synthétique qui garantit à votre revêtement une stabilité plus précise. Une couche qui aura pour rôle d’absorber les déformations et les dilatations. A retenir sur les matériaux pour un sol stratifié.

Les avantages et inconvénients du sol stratifié

Un type de parquet qui présente donc de nombreux avantages à faire valoir et qui vous fera peut être craqué si vous hésitiez à vous procurer un parquet stratifié.

Les atouts sont donc nombreux. Tout d’abord son esthétique qui peut être encore plus améliorée par des choix de style tel que des motifs, des finitions de surface ou encore des lissages ou des reliefs, sans que vous ne soyez bridé.



Sans parler de sa facilité d’entretien qui vous permettra de ne pas passer un temps indéterminé sur cette partie. Il s’agit également d’un parquet de plus en plus résistant et hydrofuge.

Une fois que vous aurez étudié tous ces avantages, il faudra se pencher plus précisément sur les quelques inconvénients que possède cette solution. Notamment, son manque de résistance qui va être son plus grand défaut.

Il vous faudra également prendre en compte sa moins bonne stabilité dans le temps, par rapport au parquet massif ou encore contrecollé. Il est également impossible à poncer, préparez-vous donc à le changer si votre parquet subit un gros impact.

Pour finir, il vous faudra établir une seule pose qui est la pose flottante. Les autres poses ne seront pas supportées par ce type de parquet. Infos complémentaires sur les avantages et inconvénients sur le sol stratifié.

Lire aussi

Les caractéristiques du parquet massif
Qu'est ce qu'un parquet flottant ou contrecollé

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter